Depuis le 18 août 2010, vous devez être identifié pour éditer des pages dans Rodovid (excepté Rodovid Engine).

Paul Guibé 1841-1922 (Dossier de Presse)

Un article de Rodovid FR.

Jump to: navigation, search
Paul Guibé :

«le Michel-Ange Briochin»
Une recherche menée dans Rodovid.

Rodovid est un mot ukrainien qui signifie «Ascendance»
Wiki multilingue, pour
► créer des arbres généalogiques,
► compléter les arbres existants,
► publier toute étude généalogique.




Portrait photographique de Paul Guibé (MTDD) • Voir l'arbre généalogique de Paul Guibé dans Rodovid • Lire la Biographie de Paul Guibé, résultat d'une recherche menée dans Rodovid. • Voir les photos des œuvres connues de Paul Guibé. • Voir aussi Paul Guibé 1841-1922 (Chronologie) pour la bibliographie et la liste des œuvres connues.
Portrait photographique de Paul Guibé (MTDD)

• Voir l'arbre généalogique de Paul Guibé dans Rodovid

• Lire la Biographie de Paul Guibé, résultat d'une recherche menée dans Rodovid.

• Voir les photos des œuvres connues de Paul Guibé.

• Voir aussi Paul Guibé 1841-1922 (Chronologie) pour la bibliographie et la liste des œuvres connues.

Voilà bien un enfant de Saint-Brieuc qui a vécu un étrange destin : Paul Guibé !

Sculpteur né en 1841, décédé en 1922, sa carrière laisse des traces monumentales :

mais seulement des souvenirs évanescents à Paris. Le surnom de «Michel-Ange Briochin» lui est donné sans ironie dans la presse de l'époque.

Ses convictions passent de la pieuse observance catholique, à l'anarchisme franchement anti-clérical.

Quant à sa vie de privée, si tout laisse d'abord supposer une conduite de «bon père de famille», son nom ne sera même pas cité, le moment venu, sur le faire-part de mariage de sa fille.

Et pour cause : il a divorcé, aussitôt le divorce redevenu légal, en 1886.

Lire sa biographie, une recherche menée dans Rodovid.

Sommaire

[modifier] Des œuvres encore visibles en Bretagne ...

Groupes sculptés ou mobilier d'église, on trouve encore de nombreux témoins de sa production bretonne. On peut citer :

[modifier] À Saint-Brieuc

[modifier] Ailleurs en Bretagne

[modifier] ... et ailleurs

[modifier] Et son chef d'œuvre perdu ...

Reste que sa plus grande réalisation semble avoir disparu. Il s'agit certes encore d'un retable, mais de la dimension d'un immeuble de presque 4 étages, celui de la cathédrale catholique de New-York.

Conçu et sculpté à Saint-Brieuc, transporté pièce par pièce à travers l'Atlantique, livré en 1879, il sera démonté en 1941 pour libérer la vue vers une nouvelle chapelle en extension de la cathédrale. Il a été remonté partiellement dans une autre église de New-York qui a elle même été détruite en 2003...

Peu de chance donc d'en retrouver autre-chose que des photographies.

[modifier] Voir aussi

  • Documents (dossier de presse et biographie) fichiers .pdf disponibles : à cette adresse
Genealogical Research in the archives of Ukraine
Your Email*
Your First Name*
Your Last Name*
Postcode of your ancestors' place in Ukraine*
Capcha*

Reload
the service is provided by Genealogical Society «Ridni»