Depuis le 18 août 2010, vous devez être identifié pour éditer des pages dans Rodovid (excepté Rodovid Engine).

Histoire administrative du Cantal

Un article de Rodovid FR.

Jump to: navigation, search

Sommaire

[modifier] Administration d'Ancien Régime

Les paroisses du Cantal étaient situées dans la province de l'Auvergne.

[modifier] Administration civile et fiscale

[modifier] Généralités et élections

Les paroisses dépendaient en totalité de la généralité de Riom (ou "d'Auvergne"). La généralité était une circonscription fiscale. Avec le renforcement de l'Etat au XVIIe siècle, la généralité sera dorénavant dirigée par un intendant de justice, de police et des finances, qui veillera à l'administration de la province.
La généralité d'Auvergne comprenait six élections et le bureau particulier de Mauriac :

  • élection d'Aurillac
  • élection de Brioude
  • élection de Clermont
  • élection d'Issoire : ne fait pas partie de l'actuel Cantal.
  • élection de Riom
  • élection de Saint-Flour
  • bureau de Mauriac :

[modifier] intendance et subdélégations

Avec le renforcement de l'Etat au XVIIe siècle, la généralité sera dorénavant dirigée par un intendant de justice, de police et des finances, qui veillera à l'administration de la province. Les élections seront soit remplacées par les subdélégations soit subdivisées en subdélégations :

  • subdélégation d'Aurillac : correspond à l'élection d'Aurillac
  • subdélégation de Saint-Flour : 99 paroisses et collectes de l'élection de Saint-Flour
  • subdélégation de Chaudesaigues : 34 paroisses et collectes de l'élection de Saint-Flour
  • subdélégation de Murat : 16 paroisses et collectes de l'élection de Saint-Flour
  • subdélégation de Brioude : 18 paroisses et collectes de l'élection de Brioude
  • subdélégation de Bort : 14 paroisses et collectes de l'élection de Clermont et 2 collectes de l'élection de Riom
  • subdélégation de Mauriac : correspond à l'élection de Mauriac

[modifier] Greniers à sel

La gabelle était un impôt indirect sur le sel. Les ressorts étaient les greniers à sel. Le montant de l'impôt variait selon les régions : grande gabelle (forte imposition et obligation d'acheter le sel au grenier à sel dont on dépendait), petite gabelle (imposition plus modérée), pays de salines (imposition très faible payée par les marais salants), pays rédimés (imposition rachetée : exemption de l'imposition en échange du versement d'une importante somme globale versée au roi) et pays francs (pas d'imposition).
Les paroisses de l'actuel Cantal étaient divisées en paroisses rédimées et paroisses gabellées (petite gabelle). Malheureusement, il est très difficile d'identifier le ressort de ces paroisse.

[modifier] Administration religieuse

Deux diocèses : Clermont et Saint-Flour, situés dans la province ecclésiastique de Bourges, regroupaient les paroisses de l'Auvergne.
Ces diocèses n'étaient divisés qu'en archiprêtrés.

[modifier] Diocèse de Saint-Flour

Diocèse créé en 1317.

  • Archiprêtré de Saint-Flour : 66 paroisses
  • Archiprêtré d'Aurillac : 95 paroisses
  • Archiprêtré de Blesle : 23 paroisses
  • Archiprêtré de Brioude : 1 paroisse
  • Archiprêtré de Langeac : 6 paroisses

[modifier] Diocèse de Clermont

Ce diocèse préexistait à Saint-Flour.

  • Archiprêtré de Mauriac : 54 paroisses
  • Archiprêtré de Rochefort : 5 paroisses
  • Archiprêtré d'Ardes : 16 paroisses

[modifier] Administration judiciaire

[modifier] Coutume, parlement

L'Auvergne dans son ensemble dépendait du parlement de Paris qui était la juridiction première. Les présidiaux puis les bailliages et sénéchaussées en étaient les subdivisions.
La justice était soumise soit au droit écrit (droit romain), soit au droit coutumier (coutume d'Auvergne rédigée en 1510) soit à une coutume locale, soit au trois à la fois.

[modifier] Présidiaux, bailliages et sénéchaussées

Trois sièges présidiaux (Aurillac, Clermont et Riom) subdivisés en cinq bailliages (Aurillac, Montpensier, Saint-Flour, Salers, Vic-en-Carladez) et deux sénéchaussées (Clermont et Riom).
La justice était très enchevêtrée : certaines paroisses dépendaient de deux, trois ou quatre ressorts différents, selon les cas de justice.

[modifier] Bailliages du présidial d'Aurillac
  • Bailliage d'Aurillac
  • Bailliage de Vic-en-Carladez
  • Bailliage de Saint-Flour
[modifier] Bailliages et sénéchaussées du présidial de Riom
  • Sénéchaussée de Riom
  • Sénéchaussée de Clermont
  • Bailliage de Montpensier

[modifier] Administration contemporaine

[modifier] Source

Джерельна довідка за населеним пунктом