Depuis le 18 août 2010, vous devez être identifié pour éditer des pages dans Rodovid (excepté Rodovid Engine).

Patronyme:Jaziri

Un article de Rodovid FR.

Jump to: navigation, search
Patronyme Jaziri

[modifier] Les Jaziri à Tunis

Il existe au moins trois familles Jaziri à Tunis:

  • Une famille d'artisans (chaouachia et bijoutiers) et propriétaires terriens, d'origine arabe orientale. Orthographe du patronyme : Jaziri
  • Turkyn Youldache, ancêtre d'origine greco-turque d'une dynastie de hauts dignitaires de la cour beylicale tunisienne, occupe la fonction de agha (commandant en chef de la milice turque) en Algérie. Il arrive à Tunis vers 1635 où, très proche des beys mouradites, il se marie à une princesse de la dynastie. Leur fils, né à Tunis et portant le nom d'Ali, devient commandant militaire à la tête des troupes algériennes. À l'époque du dey d'Alger, il se distingue dans les combats livrés à Oran et Mers el-Kébir, ainsi que dans les combats menés contre les Espagnols. Hussein Ier Bey, fondateur de la dynastie husseinite succédant aux Mouradites, lié par une grande amitié avec Ali Youldache et connaissant son courage, son génie militaire et son impétuosité dans le combat, lui confie la garde de ses enfants. Se sentant en sécurité en Algérie, Ali les y amène mais l'exode rend la vie difficile pour lui et les enfants. Hussein Ier Bey meurt assassiné, remplacé par Ali Ier Pacha qui meurt lui aussi assassiné le 22 septembre 1756. Pour rétablir l'ordre, Ali rentre à Tunis avec Mohamed Rachid Bey, ami fidèle et fils d'Hussein Bey. Prétendant au trône, Mohamed Rachid Bey est proclamé bey de Tunis ; les notables tunisiens, de par le respect et l'estime qu'ils portent à Ali Youldache, le surnomment Jaziri (communément prononcée Dziri) ; c'est ainsi que le nom Youldache finit par disparaître au profit du nom de Dziri. Ali Dziri est alors nommé par le bey comme caïd de l'Aâradh (actuel gouvernorat de Gabès) ; il obtient aussi la ferme des peaux et cuirs de Dar al-Jild de la part d'Hammouda Pacha. Dans ses fonctions, Ali Dziri sauve Djerba du pillage des troupes d'Ali Burghul, usurpateur de Tripoli, en 1794. Il meurt à un âge fort avancé, le 7 septembre 1800. Durant sa vie, il fait construire le Dar Al Jaziri (Dar Dziri), riche palais de Tunis surnommé aussi Beit Chaâr (Maison de la poésie), et le mausolée Tourbet Dziri (en face du Dar Lasram), respectivement sa résidence principale et le monument funéraire de sa famille.

N'ayant pas d'héritier mâle, il marie sa fille à son mamelouk Abou al Abbes Ahmed Al Jaziri (Géorgien d'origine mort en 1849), devenu bach-agha (commandant militaire), et lui donne son nom. Les Dziri contemporains sont ainsi les descendants de la fille d'Ali ; les petits-fils de ce dernier joueront un rôle important au service des beys et de l'histoire de la Tunisie. Premier petit-fils d'Ahmed Dziri, le général de division Younes Dziri (gouverneur de Béja) se marie à Lella Henani Lasram ; leur fils, le général de division, Hamda Dziri, se marie à Lella Dadou Ben Jaâfar qui enfante Slim Dziri (général-commandeur de la légion d'honneur). Sous le règne de Naceur Bey (1906-1922), le futur Ahmed II Bey lui accorde la main de sa fille, la princesse Lella Saryfa. Nommé ensuite, ministre plénipotentiaire à la tête du pouvoir de l'administration beylicale. Esuite se maria a Lella Khadija Hachaichi (née en 1913 à Tunis) descendante de Othmân ibn Affân (né en 576 à Taïf). La famille Jaziri dit Dziri en demeure une des riches familles tunisoises du pays. Orthographe usuelle du patronyme : Dziri

[modifier] Sources

Catégories de la société tunisoise dans la deuxième moitié du XIXe siècle: les élites musulmanes. Par Mohamed El Aziz Ben Achour. El Mokthar Bey, Hussein Ben Ali. Fondateur de la dynastie husseinite, éd. El Mokhtar Bey, Tunis, 2009 Par El Mokthar Bey Présent des hommes de notre temps et chronique des rois de Tunis... par Ibn Abi Dhiaf. Palais et demeures de Tunis (XVIIIe et XIXe siècles), vol. II, éd. du CNRS, Paris, 1971, p. 361-363 Par Jacques Revault

Autres langues

Modules disponibles

Français
Jaziri

Les lignées "Jaziri" contiennent 112 personnes.

Affichage de 50 résultats à partir du n°1.
Voir (50 précédents) (50 suivants) (20 | 50 | 100 | 250 | 500).

  1. * Jaziri
  2. Abbas Jaziri
  3. Abdallah Jaziri
  4. Abdelaziz Dziri
  5. Abdeltif Jaziri
  6. * Abderahmane Dziri
  7. Abderrahmane Jaziri
  8. Afef Jaziri n. 20 décembre 1983
  9. Ahmed Jarizi
  10. Ahmed Jaziri
  11. Ahmed Jaziri (Dziri) n. 3 novembre 1936
  12. Aicha Jaziri
  13. Aicha Jaziri
  14. Ali Jaziri
  15. Amine Jaziri
  16. Amor Jaziri n. 1890
  17. Amor Jaziri
  18. Anes Jaziri
  19. Anes Jaziri n. 2 février 2009
  20. Anis Jaziri
  21. Anis Jaziri (Dziri) n. 1973
  22. Aziz Jaziri
  23. Aziza Dziri
  24. Belkais Jaziri
  25. Béhija Jaziri n. 1928
  26. Chaouki Jaziri
  27. Chedly Jaziri n. 1880 d. 1948
  28. Cherifa Jaziri
  29. Dalila Jaziri (Dziri) d. 28 octobre 2001
  30. Dhouha Jaziri n. 18 janvier 1965
  31. Doniel Jaziri n. 18 septembre 1976
  32. Dorra Jaziri
  33. * El Khames Jaziri
  34. Emir Jaziri
  35. Fatma Jaziri n. 1934
  36. Fatma Jaziri
  37. Ghaith Jaziri
  38. Ghaya Jaziri
  39. Ghofrane Jaziri
  40. * Haj Mohamed Jaziri
  41. Haron Jaziri n. 2014
  42. Hichem Jaziri
  43. Houssein Jaziri
  44. Hédia Jaziri (Dziri) n. 9 septembre 1941
  45. Jalloul Jaziri
  46. Jelloul Jaziri
  47. Kais Jaziri (Dziri) n. 1982
  48. Kalthoum Jaziri
  49. Kamel Jaziri
  50. Kaouther Jaziri

Voir (50 précédents) (50 suivants) (20 | 50 | 100 | 250 | 500).